Intervention volontaire

 

 

Le jeune jardinier regardait pousser avec fierté
un arbre dans son jardin
Fier de sa jeune pousse, possédant encore du terrain
Il décida d'en planter un deuxième.
Lorsque par un hasard extraordinaire
Il planta, sans savoir, non pas une graine,
Mais 3 petites, collées entre elles.

Il attendit quelques mois
Pressé de voir sortir de terre
Un compagnon pour son arbre existant.
Mais quelle ne fut pas sa surprise
Quand il vit apparaître, non pas une,
Mais 3 pousses vertes, simultanément. 

Étonné devant un tel phénomène
Confronté à une nouvelle situation
Il fit mander un expert
Qui rapidement confirma
Que les pousses venaient de 3 graines
Et conclut malheureusement à une erreur de production.

Cela posait problème
Car les 3 risquaient de pousser anormalement
De plus ils seraient néfastes pour l'arbre en herbe.
Il proposa donc d'enlever un peu de terre
Pour en extraire un ou 2 pieds immédiatement.
Telle fut son analyse et il s'en fut sur le champ. 

Le jeune jardinier était très embarrassé
Les pousses étaient ses enfants.
La nature qu'il aimait tant Le mettait face à un dilemme
En garder 3, en enlever un, ce n'était pas si évident.
Il se confia alors à son entourage.

Chacun avait son idée
Chacun y allait de son histoire
Certains lui disaient : "Tu as les pouces verts, laisse la nature faire, c'est là ton devoir"
D'autres lui disaient qu'un bel arbre valait mieux que 3 faiblards 
Il suffisait d'en enlever un et ressemer plus tard. 

Le jardinier était perplexe
Devant tant de réponses diverses,
Devant tant d'argumentations inverses

Il ne savait que décider, le choix était cornélien,
 
 
 
Les autres ne l'aidaient en rien
Démuni, seul, il débroussaillait dans sa tête le plus et le moins.
 
Le temps passait et le jardinier ne pouvait se résoudre à choisir. 
L'expert repassa le voir
Et voyant que les 3 pousses se développaient pour le moment à merveille
Lui somma d'intervenir
Avant qu'il ne puisse plus le faire
Il repasserait le lendemain et extrairait l'une d'entre elle. 

La nuit du choix fut terrible
Le jardinier ne dormit pas
Tourmenté par des voix
Qui lui soufflaient une chose et son contraire.
Quand le jour se leva
Il se demandait toujours ce qu'il voulait faire

L'expert revint, équipé de ses outils
Son ciseau, son arrache-racines
Prêt à intervenir pour régler le problème.
Il regarda tour à tour les pousses puis le jardinier
Et lui demanda simplement de lui désigner
Laquelle il détacherait de la terre. 

Le jardinier qui jusqu'à cet instant était resté indécis
Compris au fond de lui qu'il était incapable
De choisir l'une des pousses sans se sentir coupable.
Il imaginait déjà 4 grands arbres dans son jardin
Et donnerait tout pour qu'ils connaissent un développement serein.
Il s'en remit à la nature et renvoya l'expert.

Le jardinier retint une chose de cette expérience
C'est qu'une décision ne se prend pas à l'avance, elle se vit.
Les certitudes sont vites remises en balance
Quand on est confronté directement à une situation.
Il n'y a finalement pas de meilleure option
Que celle dont on accepte de vivre les conséquences. 


 

 

contenidos © RoveratoCréé avec Bluekea